-aire

I.
⇒-AIRE1, suff.
Suff. formateur d'adj. à partir de subst. de l'inanimé et marquant divers rapports (attrib., possession, appartenance, de destination, etc.).
A.— Rapport attributif (« qui est ... »)
1. Qui constitue, qui forme :
complémentaire (renseignement complémentaire) « qui constitue un complément »
exemplaire (punition exemplaire) « qui est un exemple »
résiduaires (eaux résiduaires) « qui constituent des résidus »
unitaire (organisation unitaire) « qui forme une unité »
Cf. déficitaire, excédentaire, forfaitaire, fragmentaire, parcellaire, pelliculaire, spectaculaire.
2. Qui a la forme de :
triangulaire, rectangulaire (surface triangulaire, rectangulaire) « qui a la forme d'un triangle, d'un rectangle »
tubulaire (lampe tubulaire) « qui a la forme d'un tube »
Cf. appendiculaire, capsulaire, circulaire, globulaire, lenticulaire, lobulaire, vésiculaire.
3. Conforme à :
réglementaire, statutaire (disposition réglementaire, statutaire) « conforme au règlement, au statut »
B.— Rapport de possession (« qui a ... »)
1. Qui possède :
prioritaire (véhicule prioritaire) « qui a la priorité »
volontaire, autoritaire (homme volontaire, autoritaire) « qui a de la volonté, de l'autorité »
Cf. paritaire, téméraire, velléitaire.
2. Qui contient, qui est formé de, qui présente des :
granulaire (substance granulaire) « formé de petits grains »
lacunaire (documentation lacunaire) « qui présente des lacunes »
Cf. lamellaire, papillaire, segmentaire, valvulaire.
C.— Rapport d'appartenance, de cause ou de manière (« qui est de ... »)
1. Rapport d'appartenance. Qui appartient à, propre à :
lunaire (sol lunaire) « qui appartient à la lune »
populaire (bon sens populaire) « propre au peuple »
Cf. bancaire, caniculaire, ciliaire, crépusculaire, glaciaire, imaginaire, larvaire, légendaire, lombaire, majoritaire, minoritaire, nobiliaire, polaire, portuaire, pulpaire, régimentaire, universitaire.
2. Rapport de cause. Qui est provoqué par :
bacillaire (maladie bacillaire) « provoqué par un bacille »
héréditaire (caractère héréditaire) « transmis par l'hérédité »
sédimentaire (terrain sédimentaire) « produit par des sédiments »
3. P. ext., rapport plus vague. Qui est le fait de, qui agit à la manière de; qui est relatif à, qui concerne, etc. :
budgétaire (prévision budgétaire) « qui concerne le budget »
cellulaire (théorie cellulaire) « qui se rapporte aux cellules »
planétaire (système planétaire) « relatif aux planètes »
Cf. biliaire, domiciliaire, ganglionnaire, indiciaire, moléculaire, mortuaire, musculaire, orbitaire, ovulaire, péninsulaire, pigmentaire, plébiscitaire, pubertaire, salivaire, tentaculaire.
D.— Plus rarement. Rapport de destination « qui vise à », « qui provoque » :
égalitaire (politique égalitaire) « qui vise à l'égalité »
publicitaire (émission publicitaire) « qui sert à la publicité »
Cf. disciplinaire, humanitaire, incendiaire, salutaire, totalitaire, utilitaire.
Rem. 1. -aire peut s'accoler aussi à des noms de nombre et former des adj. exprimant
L'âge :
centenaire
cinquantenaire
millénaire
nonagénaire
octogénaire
quadragénaire
quarantenaire
quinquagénaire
septuagénaire
trentenaire
Ou plus vaguement une not. de temps, et de nombre (avec p. ex. une idée de succession) :
primaire
quaternaire (géol., chim.)
ternaire (chim. et, plus gén., lang. sav.)
tertiaire (écon., géol., méd., etc.)
Rem. 2. Aires d'emploi. De nombreux dér. en -aire appartiennent à des lex. spécialisés, en partic.
1. Au domaine de la méd. et de l'anat. :
apophysaire
bacillaire
ganglionnaire
hémorroïdaire
herniaire
hypophysaire
lobulaire
lombaire
orbitaire
papillaire
pituitaire
salivaire
ventriculaire
vésiculaire
vestibulaire
vulvaire
2. Au domaine de la bot. :
capsulaire
globulaire
limbaire
loculaire
pédiculaire
radiculaire
valvaire
verrucaire
Mots sav. désignant des plantes :
cymbalaire
dentelaire
pariétaire
pédiculaire
saponaire
stellaire
volvaire
3. Au domaine jur. :
indiciaire
instrumentaire (témoin indiciaire)
judiciaire
pupillaire
référendaire (conseiller référendaire)
tutélaire
voluptuaire
Rem. 3. Concurrence avec les suff. adj. -eux, -ique, -al/-el.
L'oppos. -aire/-eux est relativement nette. En effet, le suff. -eux exprime gén. l'idée de plénitude mêlée à celle d'abondance ou d'importance, tandis que le suff. -aire exprime les rapp. les plus divers :
angulaire « qui forme un angle » / anguleux « plein d'aspérités »
lobulaire « qui a la forme d'un lobule » / lobuleux « composé de lobules »
musculaire « relatif aux muscles » / musculeux « qui a des muscles développés »
populaire « propre au peuple » / populeux « très peuplé »
tumultuaire « vx, qui a le caractère d'un tumulte » / tumultueux « qui se fait avec tumulte »
On rencontre cependant qq. synon. en -aire/-eux (avec cependant le plus souvent une idée d'abondance ou d'importance pour le suff. -eux) :
glandulaire /glanduleux « qui a la nature ou la forme d'une glande »
globulaire /globuleux « qui a la forme d'un globule »
lacunaire /lacuneux « qui présente des lacunes »
vésiculaire /vésiculeux « en forme de vésicule »
Parfois les 2 concurrents appartiennent à des domaines différents :
fistulaire « d'une fistule » / fistuleux « méd., qui est de la nature de la fistule »
granulaire sc., « formé de petits grains » / granuleux « géol., formé de petits grains »
tubulaire « qui a la forme d'un tube » / tubuleux « sc. naturelles, en forme de tube »
voluptuaire dr., « se dit des dépenses faites pour le plaisir » / voluptueux « qui aime, qui recherche les plaisirs raffinés »
Cf. aussi somptuaire vx, dr., « relatif aux dépenses » / somptueux « qui a nécessité de grandes dépenses »
On rencontre peu de concurrents en -aire/-ique ou -aire/-al, -el. En effet, ces suff. expriment gén. les mêmes rapp. et s'opposent donc surtout par leurs aires d'emploi. Les rapp. d'attrib., de possession et de destination, étant communs aux 2 suff. -aire et -ique, ceux-ci se distinguent surtout par leur spécialisation techn. : -ique s'emploie surtout en phys., chim., math. (cf. -ique), tandis que -aire est plutôt réservé au domaine du dr., de la bot., de la méd. (cf. supra rem. 2).
Bien qu'il connaisse aussi qq. aires d'emploi privilégiées, le suff. -al/-el est celui qui semble le plus fréq. dans le vocab. cour. :
glaciaire p. ex. appartient au vocab. de la géol., tandis que glacial a simplement le sens de « qui a la température de la glace »
numéraire didact., « qui sert à compter » / numéral « qui désigne, représente un nombre »
♦ Noter encore :
mortuaire « qui s'applique aux cérémonies, aux objets relatifs à la mort » / mortel « sujet à la mort, qui cause la mort »
originaire /originel, lequel s'emploie surtout avec des termes religieux ou philosophiques
temporaire « qui ne dure qu'un temps » / temporel « relatif au temps »
Morphol.
A.— Var. morphol. du suff.
-iaire. — Var. qui apparaît dans des mots issus de formes lat. en -iarius :
domicil-iaire de domicile < domicilium
glac-iaire de glace < glacies
indic-iaire de indice < indicium
subsid-iaire < subsidiarius, de subsidium
-laire. — Un l de transition apparaît dans tissu-l-aire, sans doute p. anal. avec les nombreux dér. en -ulaire (cf. infra C).
B.— Var. morphol. de la base.
[] > [e] : comète/cométaire, planète/planétaire.
Cf. monnaie/monétaire (monetarius).
Noter aussi les changements dus à l'utilisation de rad. sav. dans : angle/angulaire, cercle/circulaire, muscle/musculaire, peuple/populaire, spectacle/spectaculaire.
C.— Affinités morphol. avec d'autres suff.
-ule : globulaire, lobulaire, vermiculaire ...
♦ On ne le rencontre jamais après des dér. en -iste, -ure, -ance/ -ence.
Correspondance -aire/-ité : héréd-itaire/-ité, human-itaire/ -ité, total-itaire/-ité ...
-aire se combine souvent avec -ité pour donner -arité (complémentarité, exemplarité, polarité, popularité, scolarité, sédentarité, vulgarité...)
Prononc. :[-].
Étymol. ET HIST.
A.— Étymologie
1. Remonte, dans bon nombre de mots (de formation sav.), au lat. - (issu de - apr. un rad. en -l) :
canicularis « caniculaire » > caniculaire
capillaris « qui concerne les cheveux » > capillaire
capularis « de bière, de cercueil »
circularis « circulaire » > circulaire
cul(l)earis « de la grandeur d'une outre »
diobolaris « qu'on a pour deux oboles »
doliaris « relatif au dolium, de tonneau »
exemplaris « qui sert de modèle » > exemplaire
insularis « insulaire » > insulaire
piacularis « expiatoire »
popularis « qui a trait au peuple » > populaire
proelaris « de combat »
triangularis « triangulaire » > triangulaire
vulgaris « qui concerne la foule » > vulgaire
Cf. lat. médiév. polaris « polaire » > polaire
Rem. Une forme en -aris a parfois coexisté et surtout à une époque tardive avec une forme en -arius (cf. infra A 2) :
angularis « qui a des angles » / angularius « qui se met aux angles »
auricularis « relatif à l'oreille », plus fréq. auricularius
lenticularis « de lentille », à côté de lenticularius
peculiaris « relatif au pécule », plus rarement peculiarius
perpendicularis « perpendiculaire », plus rarement perpendicularius
2. Ailleurs, dans des mots également de formation sav., -aire remonte, mais plus rarement, au lat. -arius (dans des adj. dont le rad. ne se termine pas par -l) :
imaginarius « (ce) qui existe en imagination » > imaginaire
monetarius « de monnaie, relatif à l'argent » > monétaire
originarius « indigène » > originaire
sumptuarius « qui concerne la dépense » > somptuaire
temerarius « inconsidéré, irréfléchi » > téméraire
temporarius « temporaire » > temporaire
voluntarius « qui agit librement » > volontaire
voluptuarius « voluptueux » > voluptuaire
C'est également le cas dans les adj. où -aire s'accole à des noms de nombre : centenaire < centenarius, d'où cinquantenaire...
3. La plupart des adj. en -aire sont des formations fr. : appendiculaire, bacillaire, biliaire, budgétaire, capsulaire, cellulaire, ciliaire, déficitaire, domiciliaire, fragmentaire, ganglionnaire, etc.
B.— Hist. — Les créations relativement récentes sont surtout nombreuses
Dans le vocab. jur. et écon. :
1919 tarifaire (DUB. Dér. 1962)
1923 paritaire (Pt ROB.)
1954 indiciaire (DUB. Dér. 1962)
1956 excédentaire (ibid.)
Dans le vocab. sc. et méd. :
1902 bacillaire (Pt ROB.)
1907 nébulaire (DUB. Dér. 1962)
1954 polynucléaire (ibid.)
1957 coplanaire (ibid.)
mil. XXe pubertaire (Pt ROB.)
Dans le vocab. pol. et soc. où le suff. -aire perd cependant de sa vitalité au profit de -el :
1911 majoritaire (DUB. Dér. 1962)
1930 prioritaire (Pt ROB.)
1930 totalitaire (ibid.)
♦ Noter encore, parmi les ex. les plus récents :
1927 lagunaire (Pt ROB.)
1935 véhiculaire (ibid.)
mil. XXe portuaire
BBG. — Cf. -aire2. et (I. T.). Obrazovanie prilagatel nyh otnositel' nyh s suffiksami -aire, -al, -el, -ique (K voprosu o prilagatel' nyh otnositel' nyh v sovremennom francuzskom jazyke). I Mosk. gos. ped. institut inostr. jazykov. Moskva, 1954. (Avtoreferat kand. diss.).
II.
⇒-AIRE2, suff.
Suff. formateur de subst., except. de subst. empl. adjectivement (noms d'agents et noms de choses).
A.— [Noms d'agents]
1. Celui qui fait l'action, « qui s'occupe de », « chargé de » :
bestiaire « chez les Romains, celui qui devait combattre contre les bêtes féroces »
bullaire « scribe qui copiait les bulles des papes » (cf. infra B 1)
commissionnaire « celui qui fait une commission »
démissionnaire « personne qui vient de donner sa démission »
expéditionnaire, adj. et subst. « (celui) qui est chargé des expéditions »
factionnaire « soldat en faction »
faussaire « personne qui fait un faux »
fonctionnaire « personne qui remplit une fonction publique »
gestionnaire « personne chargée d'administrer un établissement (mess, hôpital, etc.) »
manutentionnaire « personne employée aux travaux de manutention »
missionnaire, adj. et subst. « homme d'Église chargé de prêcher en mission »
munitionnaire milit., « fournisseur de munitions de guerre »
pamphlétaire « auteur de pamphlets »
plagiaire « personne qui pille ou démarque les ouvrages des auteurs » (cf. étymol.)
pétitionnaire dr., « personne qui fait, signe une pétition »
protestataire, adj. et subst. « (celui) qui proteste » (cf. infra rem.)
réceptionnaire « personne qui assure la réception de marchandises »
sermonnaire « auteur de sermons » (cf. infra B 1)
signataire « personne qui a signé (une lettre, un acte, un traité) »
soumissionnaire dr., « celui qui fait une soumission »
stagiaire « qui fait son stage »
tortionnaire « personne qui fait subir des tortures »
transitaire « courtier en marchandises qui s'occupe des opérations de transit »
victimaire « prêtre qui frappait les victimes »
visionnaire « personne qui a ou croit avoir des visions »
2. Celui en faveur de qui s'exerce l'action, « qui bénéficie de » :
abandonnataire dr., « personne à qui est fait un abandon de biens »
adjudicataire « bénéficiaire d'une adjudication »
allocataire « bénéficiaire d'une allocation »
bénéficiaire « personne qui bénéficie d'un avantage »
cessionnaire « personne à qui une cession a été faite »
commendataire « celui qui possède un bénéfice en commende »
concessionnaire « personne qui a obtenu une concession de travaux à exécuter »
consignataire « dépositaire d'une somme consignée »
dédicataire « personne à qui l'on adresse une dédicace »
dépositaire « personne à qui l'on confie un dépôt »
destinataire « personne à qui s'adresse un envoi »
domiciliataire « tiers au domicile de qui un chèque ou une lettre de change est payable »
donataire dr., « personne à qui une donation est faite »
endossataire dr., « personne au profit de laquelle est endossé un effet »
entrepositaire dr., « personne qui a des marchandises en entrepôt »
indemnitaire dr., « qui a droit à une indemnité »
légataire « bénéficiaire d'un legs »
locataire « personne qui prend à bail une maison, un logement »
mandataire « personne à qui est confié un mandat »
obligataire dr., « créancier dont le droit résulte d'un titre d'obligation négociable »
pensionnaire « personne qui prend pension chez un particulier, dans un hôtel »; c'est l'adj. pensionné qui a pris, en fr. mod. le sens de « qui bénéficie d'une pension »
permissionnaire « soldat en permission »
portionnaire « personne qui a droit à une portion d'héritage »
prestataire « personne qui bénéficie d'une prestation »
rationnaire « personne qui reçoit une ration »
renonciataire dr., « personne en faveur de laquelle on a renoncé à un droit »
résignataire dr., « celui à qui on a résigné un office »
Parfois le subst. en -aire a simplement le sens de « qui possède » :
actionnaire « propriétaire d'une ou plusieurs actions »
capacitaire « titulaire du diplôme de la capacité en droit »
dignitaire « personne revêtue d'une dignité »
propriétaire « personne qui possède en propriété »
3. Celui qui fabrique ou vend l'obj. désigné par la base :
diamantaire « celui qui taille ou vend des diamants »
disquaire « marchand de disques »
libraire « commerçant dont la profession est de vendre des livres »
statuaire littér., « sculpteur qui fait des statues »
Cf. antiquaire « marchand d'objets anciens »
Celui qui s'occupe de :
bibliothécaire « personne préposée à une bibliothèque »
Cf. aussi mousquetaire « fantassin armé d'un mousquet »
4. Celui « qui fait partie de », « membre de » :
coreligionnaire « personne qui professe la même religion qu'une autre »
doctrinaire « personne qui se montre étroitement attachée à une doctrine »
légionnaire « soldat qui sert dans la légion »
parlementaire, adj. et subst. « (membre) du parlement »
sectaire « adhérent intolérant d'une secte religieuse »
sociétaire « associé »
syndicataire dr., « membre d'un syndicat financier, d'un syndicat de propriétaires »
trinitaire « religieux de deux ordres fondés sous l'invocation de la Trinité »
universitaire, adj. et subst. « (membre) de l'université »
B.— [Noms de choses]
1. Des livres :
abécédaire « livre pour apprendre l'alphabet »
bestiaire « recueil de fables, de moralités sur les bêtes »
bullaire « recueil de bulles des papes » (cf. supra A 1)
évangéliaire « livre contenant les passages des évangiles lus ou chantés à la messe »
formulaire « recueil de formules »
glossaire « dictionnaire qui donne l'explication de mots anciens ou mal connus »
passionnaire « livre contenant le récit de la Passion ou des martyrs des saints »
questionnaire « formulaire où sont inscrites des questions posées en vue d'une enquête »
sermonnaire « recueil de sermons » (cf. supra A 1)
syllabaire vx., « manuel de lecture présentant les mots décomposés en syllabes »
Cf. exemplaire, adj. et subst. « (chacun des objets) reproduisant un type commun (livres, et p. ext. médailles, gravures...) »; horaire dans le sens de « tableau, livret indiquant un horaire »
2. Des lieux :
ossuaire « bâtiment où sont conservés des ossements humains »
reliquaire « boîte renfermant des reliques »
sanctuaire « édifice consacré aux cérémonies d'une religion »
vestiaire « lieu où l'on dépose vêtements et objets »
Des obj. divers :
lampadaire
luminaire
moustiquaire
♦ Noter aussi :
commentaire « ensemble des explications que l'on fait à propos d'un texte »
Rem. Un certain nombre de mots en -aire sont des emplois subst. d'adj. : un (garçon) célibataire, un (fonctionnaire) concussionnaire, un (film) documentaire, un (homme politique) réactionnaire, un (élève) retardataire, un (membre) sociétaire, un (étudiant) sursitaire ...
Cf. aussi supra, passim.
Morphol.
A.— Var. morphol. du suff.
-ataire. — L'influence de subst. en -ataire commutables avec des subst. en -ation (cf. infra B) a sans doute permis des formations comme : abandon-(n)ataire, endoss-ataire, retard-ataire
-taire. — P. anal. avec les dér. dont la base se termine par un t : célibat-aire, on a pu créer : moscou-taire, sursi(s)-taire
B.— Affinités morphol. avec d'autres suff.
1. -aire s'accole fréquemment au suff. -tion, -sion, -ssion : actionnaire, gestionnaire, missionnaire, pensionnaire, visionnaire ...
2. Il existe une correspondance fréq. entre -aire et le suff. : -ation : adjudic-ataire/-ation, don-ataire/-ation, loc-ataire/-ation, oblig-ataire/-ation, prest-ataire/-ation ...
3. En position d'infixe, -aire se combine gén. avec les suff. -(i)at, -iser, -isme. Il prend alors la forme sav. issue de -arius lat. :
-ariat (actionnariat, honorariat, ordinariat, prolétariat, secrétariat, volontariat ...)
-ariser (fonctionnariser, militariser, sédentariser, solidariser, titulariser ...)
-arisme (égalitarisme, humanitarisme, sectarisme, totalitarisme, unitarisme, utilitarisme ...)
Prononc. :[-].
Étymol. ET HIST. — Doublet sav. de -ier (cf. -ier étymol.).
BBG. — COHEN 1946, p. 67. — DARM. 1877, pp. 195-198. — DUB. Dér. 1962, p. 15, 17; pp. 42-43; p. 47; pp. 49-50; p. 103. — GOOSSE (A.). Façons de parler. Gembloux, 1971, pp. 335-343. — LEW. 1960, p. 221. — PICHON 1942 [1938-40].

1. -aire
Suffixe, du lat. -aris, formant des adjectifs et des noms de valeur numérale (centenaire, millénaire…) et des adjectifs (égalitaire, forfaitaire…).
————————
2. -aire
Suffixe, doublet sav. de -ier, formant des noms d'agents (fonctionnaire, destinataire, disquaire, parlementaire) et des noms de choses (glossaire, sanctuaire).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.